CONCEPTS

 

Cette philosophie ostéopathique repose sur des concepts fondamentaux :

• L'homme est un tout : il doit être évalué dans son ensemble et ne doit pas être limité à sa douleur. En effet, toutes les parties du corps sont inter-dépendantes par la vascularisation, le système nerveux, le tissus conjonctif...

• La structure gouverne la fonction : lorsque la structure est normale, la maladie ne peut se développer, chaque partie du corps étant inter-dépendantes  des autres parties.

• L'auto-régulation : le corps possède en lui tous les éléments dont il a besoin pour fonctionner correctement, pour se soigner lui-même et pour conserver l'équilibre de son état de santé.

• Le rôle de l'artère est suprême : la fluctuation des liquides organiques, et notamment du sang dans l'artère est fondamentale afin d'établir une homéostasie dans l'ensemble du corps grâce à un système d'équilibre complexe entre l'absorption et l'élimination.

• Les os du « crâne vivant » sont dotés d'une relative malléabilité.

• Les organes sont le siège de mouvements rythmiques nécessaire à leur bon fonctionnement (MRP).